26 décembre 2017 dounia

Journée de Travail autour du rôle et des fonctions de la « Police des Eaux »

Communiqué de presse

 

Le Secrétariat d’Etat Chargé de l’Eau organise une Journée de Travail autour du rôle et des fonctions de la « Police des Eaux » à Rabat, le mercredi 20 décembre 2017.

 

  • Valorisation de la police des eaux en tant que mécanisme légal au service des usagers publics de l’eau, et la conservation des ressources en eau.
  • Approches de la police de l’eau: la priorité au suivi et à la complémentarité des efforts de sensibilisation de toutes les parties. 

 

Dans le cadre de la valorisation et la promotion des tâches confiées à la protection et au contrôle du domaine public hydraulique, et en conformité avec la nouvelle loi n° 36.15 sur l’eau, le Secrétariat d’Etat Chargé de l’Eau organise une Journée de Travail autour du rôle et des fonctions de la  « Police des Eaux », dans ses locaux à Rabat le mercredi 20 décembre 2017, avec la présence d’experts et professionnels du secteur, ainsi que des fonctionnaires et des représentants des autorités compétentes, mais aussi de représentants d’institutions publiques et d’associations de la société civile, des universités et des instituts de recherche scientifique.

Cette journée a pour but de définir la « Police des Eaux » et les fonctions qui lui sont assignées, et le partage d’idées afin de promouvoir les rôles de cette police, et enrichir le contenu du premier décret à cet égard, qui est en cours de préparation et de consultation, et qui va définir les conditions et les moyens de sélection de la « Police des Eaux » et l’exercice de leurs fonctions.

Il est également envisagé, à travers l’organisation de cette journée, d’informer le public, notamment à travers la presse nationale, du rôle que joue la « Police des Eaux » pour la protection du domaine public hydraulique et sa protection des utilisations non légales et sans orientation, et ce à travers avec la bienveillance de tous les acteurs du secteur de l’eau, pour assurer le respect des exigences légales qui encadrent le domaine public hydraulique, et concevoir les bonnes pratiques à cet égard, en mettant en œuvre des approches de coordination visant à atteindre la complémentarité et la coopération avec tous les utilisateurs.

 

Cette Journée de Travail est également l’occasion de souligner le rôle important joué par le pouvoir judiciaire dans la formation et la qualification du capital humain de la « Police des Eaux », et l’application des exigences légales en lien avec la protection du domaine public hydraulique, ainsi que l’échange d’expertises et d’expériences entre les différents acteurs du secteur de l’eau, afin de renforcer l’action conjointe et les fonctions de contrôle, améliorer leurs conditions et surmonter les obstacles auxquels ils sont confrontés.

Il convient de souligner que les principes les plus importants qui ont imposé la création de la police de l’eau sont principalement liés aux nécessités de garantir le droit d’accès à l’eau et de vivre dans un environnement sain pour tous, sur une base égale et équitable, ainsi que la gestion des ressources en eau conformément aux bonnes pratiques de gouvernance qui incluent la participation, la consultation et la gestion intégrée et décentralisée et la consolidation de la solidarité et de la protection du milieu naturel et de lutter pour une exploitation durable des ressources en eau.

De manière général, il est prévu que cette réunion contribue à créer une bonne dynamique et donner plus de rayonnement à cet organisme qui incarne un renforcement important des acquis juridiques et institutionnels dans la gestion des ressources en eau nationales, en particulier en raison des impacts négatifs du changement climatique.